Un Secret Économique De Migrant

Nous étions en fin des “30 glorieuses” en début des années 1970, et notre pays avait accueilli un grand nombre de migrants, venant surtout d’Algérie, d’Italie, du Portugal, et du Maroc.

Comme aujourd’hui, nous n’avions pas la place pour les loger.

Après la Seconde guerre mondiale, le gouvernement avait bloqué les loyers, ce qui avait découragé les nouvelles constructions immobilières.

De plus, dans la zone autour de Paris, l’État avait interdit de construire depuis la Première guerre mondiale.

Les nouveaux arrivants se sont installés sur ce terrain vide, dans des logements précaires, des bidonvilles.

Dans les années suivantes, l’État a combattu l’apparition des bidonvilles en déplaçant leurs habitants et en construisant des HLM pour les loger.

Cependant, l’histoire aurait peut-être pu se passer différemment si nous n’avions rien fait — si nous avions laissé la situation se développer naturellement.

Depuis le début du 20ème siècle, le Brésil voit ses bidonvilles croître. Ce sont les fameuses “favelas.”

Au contraire du gouvernement français, les Brésiliens n’ont pas interdit ces logements “irréguliers.”

Ils les ont laissé en place.

Mais à force, les habitants des favelas ont commencé à devenir de plus en plus aisés, et à investir de plus en plus dans leurs logements.

À terme, ils avaient installé l’eau courante, l’électricité, et le chauffage. Ils avaient bâti des immeubles attirant, avec des terrasses donnant une vue sur l’océan Atlantique.

Maintenant, certaines de ces favelas sont même parmi les quartiers les plus prisés du pays.

La vérité, c’est que les Cités qu’ont construit les autorités en France par la suite sont loin d’être aussi désirables que certaines de ces favelas brésiliennes, laissées à elles-mêmes pendant des décennies.

J’ai rédigé un tout dernier dossier, appelé “Un Secret Économique de Migrant.”

Si vous vous demandez: Est-ce que nous avons bien fait de bâtir les Cités pour remplacer les bidonvilles, alors lisez ce dossier bref et concis!

Vous y trouverez un grand nombre d’informations sur la “crise du logement,” ses raisons réelles, sur l’arrivée des migrants, et l’OPPORTUNITÉ qui pourrait exister dans “La Jungle de Calais” que nous venons de démonter.

Laissez simplement votre adresse ici, pour recevoir ce dossier directement dans votre boîte mail. Cliquez simplement sur le lien suivant.

Téléchargez votre rapport gratuit ici, et découvrez la leçon économique à tirer sur le sujet des “camps sauvages.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *