Pouvoir d’achat : le grand mensonge !

Chère lectrice, cher lecteur,

Je viens de finir les 160 pages du dernier ouvrage de Philippe Herlin Pouvoir d’achat : Le grand mensonge.

Dans ce livre choc, véritable pavé dans la mare, il vous révèle ce grand mensonge qu’on essaie de nous faire avaler.

L’INSEE affirme que votre pouvoir d’achat ne fait qu’augmenter depuis des années. Ils disent même que la croissance est d’environ 2% en moyenne depuis 1975.

Pourtant les derniers sondages montrent que 86% des français pensent que leur pouvoir d’achat a baissé ces dernières années

Est-ce que les français sont aveugles ? Sont-ils juste des râleurs qui se plaignent sans cesse ?

Philippe Herlin, remet en question ces données et démontre que vous avez raison, chiffres à l’appui.

C’est à ma connaissance le SEUL OUVRAGE français qui décrypte la méthodologie et les manipulations de l’INSEE.

Il a déjà été repéré par la presse depuis sa publication dans les librairies.

Comme le dit Natacha Polony : « Il s’agit d’un livre qui dénonce un grand mensonge sur le pouvoir d’achat transmis par l’INSEE depuis des décennies ».

 

On se fout de nous

Depuis la fin des Trente Glorieuses, au milieu des années 70, le pouvoir d’achat des Français a diminué. Inexorablement.

Et pas qu’un peu, vous allez voir.

En réalité, l’INSEE n’est pas au clair avec ses chiffres !

Pourtant les médias (voir ici et ) disent que l’INSEE a raison. Ils nous expliquent que nous ne voyons simplement que le « centime que nous perdons et pas celui que nous gagnons ».

En gros… nous serions victimes d’illusions économiques.

Ils ne prennent simplement pas le temps de faire une véritable enquête sur ce qu’il y a derrière les chiffres de l’INSEE.

A se demander si nos médias subventionnés ne sont pas simplement aussi « victimes d’illusions » venant de ceux qui garantissent leurs revenus.

Philippe Herlin commence par dénoncer les méthodes de l’INSEE avec notamment :

  • Le problème de « l’effet pondération » qui fausse les résultats
  • L’absence de prise en compte des impôts directs, cotisations sociales et des intérêts dans le calcul de la consommation
  • L’élimination de pans entiers de l’économie (notamment l’immobilier) pour de mauvaises raisons
  • L’utilisation absurde de faux critères pour minimiser la réalité de l’augmentation des prix (voir « effet qualité »)

Prenons un exemple cité pour comprendre l’absurdité des méthodes de l’INSEE :

« Si votre jus de fruits préféré augmente de prix, mais qu’il s’adjoint quelques vitamines, pour l’INSEE il n’y a pas de hausse de prix ! » (p.28)

En gros, ils réduisent l’augmentation des prix pour des raisons complètement arbitraires !

On apprend ainsi que l’INSEE fausse le débat en nous donnant des chiffres qui ne reflètent pas la réalité !

Pour arranger les politiques ?

Ne soyez pas dupes

Les raisons que l’institut donne à ces manipulations arbitraires sont pour le moins douteuses.

Comment expliquer par exemple que l’Italie, pour les mêmes appareils ménagers, voit dans ses statistiques une augmentation des prix de 0,4% alors qu’en France on y voit une diminution de 1,8% ?

Ça n’est tout simplement pas possible, ces produits sont similaires entre les deux pays. On ne peut pas avoir un écart de 2,2% alors qu’ils font tous deux parties du marché unique.

Est-ce seulement de l’incompétence ?

Philippe Herlin a donc fait le travail par lui-même en comparant des prix de produits courants selon les différents critères donnés par l’INSEE.

Et tenez-vous bien : les résultats sont très loin de ceux donnés par l’institut national de statistique.

Soyez un investisseur lucide

Bien sûr, sa lecture ne fait pas plaisir.

Mais elle est NÉCESSAIRE.

A mon sens, c’est un ouvrage indispensable pour tout Français qui ne veut pas être le dindon de la farce.

C’est un livre à mettre entre toutes les mains :

  • ceux qui ne veulent pas être pris pour des imbéciles
  • ceux qui s’intéressent à leur avenir et celui de leurs enfants
  • ceux qui croient à la fable de la croissance et font confiance aux politiques pour améliorer leur pouvoir d’achat

Ce livre est finalement bien plus qu’une enquête sur le pouvoir d’achat.

Il fait prendre conscience qu’il faut absolument prendre ses finances en mains si on veut tirer son épingle du jeu !

Derrière les faits lentement énumérés,

Derrière les preuves qui s’accumulent,

Un seul constat : 

La seule manière d’augmenter son pouvoir d’achat, c’est d’investir son argent là où il peut rapporter plus que dans votre livret A ! 

C’est précisément l’ambition de La Lettre Stratégie & Conseil .

Vous fournir des recommandations d’investissement, telles que les cryptomonnaies, pour augmenter votre pouvoir d’achat réellement.

Pas en bidouillant les chiffres.

Pour bénéficier de cette offre cliquez ici.

À votre bonne fortune,
Frédéric Duval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *