Nos Dirigeants Ont Réussi à Pousser l’Immobilier à la Hausse…

illustration d'une bourse en hausse

Nos Dirigeants Ont Réussi à Pousser l’Immobilier à la Hausse…

Nous sommes toujours à Dublin… pendant encore un peu de temps.

Le marché-actions est en baisse ce matin…

Boursorama:

“Les principales Bourses européennes ont ouvert en repli mardi faute d’éléments moteurs ou de tendance claire dictée par Wall Street ou les marchés asiatiques…”

Qu’est-ce que veut le marché?

“[Les marchés sont] dans l’attente de discours du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, puis de la présidente de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen.”

Oui — dans le marché, la Fed et la BCE injectent des milliards d’euros par jour, ce qui pousse les actions vers le haut.

En mi-juin, la Fed a augmenté son taux directeur… ce qui a initialement fait pression sur les actions… mais ne semble pas avoir affecté le marché.

Bien sûr, le marché compte encore bénéficier du soutien de la Fed et de la BCE… qui ne sont pas prêts de laisser chuter les cours…

Regardez le Japon: la Banque du Japon a commencé un programme pour acheter les actions sur le marché en avril 2013.

Depuis, le Nikkei 225 a grimpé de 50%!

En 2016, la Banque du Japon était le plus grand acheteur d’actions du pays… une situation que pourrait répliquer la BCE et la Fed si Wall Street ou les marchés en Europe entrent en récession.

Pendant ce temps, les prix de l’immobilier à Paris “explosent…”

Aujourd’hui en France, vous pouvez encore obtenir un prêt pour acheter un logement avec un taux de près de 1%…

Bien sûr, ces taux sont si faibles parce que la BCE fait des emprunts aux banques à moins de 0% d’intérêts…

Du coup, les banques sont prêts à faire des crédits qui ne paient presque pas d’intérêts…

Un grand nombre de gens sont en train d’en profiter pour acheter de l’immobilier à Paris… et les prix sont en train d’atteindre des records…

Le Point:

“En un an, les prix se sont envolés et le mètre carré s’est vendu 8 942 euros en moyenne à Paris au premier semestre 2017, selon Le Monde

“[Les prix sont montés] de 7,7 % par rapport à l’an dernier. En un peu moins de dix ans, les prix ont gonflé de 33 %. Et, depuis l’an 2000, la valeur des appartements parisiens a tout simplement… triplé.”

Bien sûr, lorsque le gouvernement “truque” les taux d’intérêts en les gardant vers le bas, les prix des biens qui sont achetés à crédit ont tendance à grimper…

De même, les actionnaires profitent des ces taux… parce que les entreprises empruntent afin d’effectuer des “opérations de marché.”

En d’autres termes, les entreprises achètent leurs propres actions, ce qui en fait grimper le prix…

Selon un rapport par le Wall Street Journal publié en fin 2016, la banque d’affaires Goldman Sachs prévoyait 30% de plus de ces opérations en 2017 qu’en 2016…

Est-ce que ces taux peuvent finir par avoir un effet nocif sur le marché?

Le Dr. Ed Altman, un expert sur les faillites d’entreprises, croit que la Fed et la BCE sont en train de créer une situation qui va dégénérer.

Yahoo Finance rapporte ses propos:

“Nous avons connu un cycle de longue durée où les marché ont grimpé. Ce petit détail devrait nous inquiéter, parce que cela signifie qu’un retournement de la situation pourrait produire une période de tumulte.

“En 2007, juste avant la crise de 2008, les entreprises qui émettaient des obligations et des emprunts avaient peu de risque du point de vue des fondamentaux de leur crédit.

“Nous voyons le même genre de nos jours. Les fondamentaux sont à peu près les même, avec peut-être plus de risque, ce qui ne semble pas déranger le marché — le marché continue d’attirer des investisseurs parce que l’alternative des obligations offre très peu de retour-sur-investissement.”

Que faire…?

Plus tard aujourd’hui, la dirigeante de la Fed, Janet Yellen, va donner un discours à Londres…

Que pourrait-il se passer?

Si le marché croit que la Fed va réduire le rythme des augmentations de taux, alors les actions devraient grimper…

Par contre, si le marché croit que Yellen va accélérer le rythme des hausses, alors les actions devraient baisser…

Ce que nous voyons ce matin — les Bourses en baisse partout en Europe — indiquerait que le marché ne s’attend pas à ce que la Fed “assouplisse” sa politique actuelle…

Nous verrons cet après-midi si le discours de Yellen change le sentiment du marché…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *