Dr. Herlin: L’euro reste une “fiction”

porte-monnaie

Encore à Dublin… près de la place St Stephen au coeur de la ville…

Nous étions dimanche à la Paroisse de St. Patrick… où se mélangent les touristes et les membres de la paroisse…

La rivière Liffey passe au travers du coeur de la ville… donnant un air de sérénité à la ville, qui est d’origine Viking.

La Bourse est reparti dans le vert lundi — les géants de la Silicon Valley en tête…

Europe1:

“Wall Street [est] portée vers le sommet par les valeurs technologiques… »

“Wall Street a terminé en nette hausse lundi, portée par la vigueur des valeurs phares du secteur technologique : le Dow Jones a gagné 0,68%, atteignant ainsi un record, et le Nasdaq 1,42%…”

“Les grands noms de la technologie ont pris la tête de l’ascension du jour, avec Apple gagnant 2,86%, Alphabet, la maison-mère de Google, 1,87%, ou Facebook 1,48%…”

Mardi, le CAC 40 reste vers ses niveaux de lundi.

Pourquoi est-ce que le marché continue à grimper?

Selon Europe1, une partie de la réponse est que les taux d’intérêts plus élevés de la Réserve fédérale aident les banques, ce qui fait grimper Wall Street:

“[Un analyste pour FTN Financial, Chris Low, avance] l’idée que la banque centrale américaine ne voit pas de raisons de retarder une nouvelle remontée de ses taux, une bonne nouvelle pour le secteur bancaire. JPMorgan et Bank of America ont respectivement grimpé de 2,19% et 2,05%.”

Pourquoi est-ce que les banques pourraient bénéficier des taux plus élevés?

Les banques émettent des emprunts à des entreprises et à des particuliers, et les taux qu’ils peuvent obtenir sur ces emprunts grimpent.

Du coup, les banques verront des revenus plus élevés si la Fed continue à faire grimper ses taux.

Par contre, la situation pourrait aussi aller contre les banques.

Pourquoi?

Les obligations que possèdent les banques vont voir leur valeur baisser.

Dans les années 1970, les taux ont dramatiquement grimpé. L’inflation est allé au-dessus des 12%.

Au lieu de bénéficier, les banques ont failli s’effondrer. Ici en France, le gouvernement de Mitterrand a nationalisé tout le secteur en 1982.

Que va-t-il se passer si la Fed continue à faire grimper ses taux?

Les analystes croient en ce moment que la Fed va pousser ses taux vers le haut avant la fin de l’année… surtout étant donné que le marché continue à grimper malgré la dernière augmentation.

Certains croient que cette hausse des taux pourrait basculer le système vers sa chute…

L’analyste Graham Summers écrit pour Zerohedge:

“Les banques centrales vont-elles faire s’écrouler les marchés une nouvelle fois?

“La Fed va commencer à RETIRER la liquidité des marchés, et de manière significative: $10 milliards par mois ce trimestre-ci, et $20 milliards par mois au quatrième trimestre 2017.

“Que se passe-t-il?

“La Fed est en train de ‘retirer le ponche’ des marchés. Bien sûr, le marché continuera peut-être sans soucis aujourd’hui ou demain, mais la réalité est que les autorités ont injecté $14 000 milliards dans les 7 dernières années, et cette intervention va se terminer.

“Autour du monde, les banques centrales vont commencer à réduire leur intervention dans le système, et la taille des émissions de crédit va décélérer avec une vitesse que nous n’avons pas connue depuis la Crise Financière.”

Que faire?

En d’autres termes, les marchés se sont habitués aux injections de liquidités ces dernières années… et presque personne n’a idée de la taille du désastre qui pourrait survenir si cette intervention s’arrête.

Comme nous l’avons expliqué auparavant, la BCE va inévitablement voir les effets de son intervention… même si l’inflation reste pour l’instant bien en-dessous de leurs attentes.

Devrions-nous vendre nos actions en bourse?

Notre situation actuelle pourrait se poursuivre longtemps… 6 mois… un an… voir plus longtemps…

Au Japon, le système est en déflation depuis 1989, et l’inflation commence tout juste de repartir à la hausse… même avec une intervention sans précédent dans le marché.

Certains de nos collègues conseillent de se ranger dans le marché des actions… parce que les actions seront un refuge pendant que l’euro, le dollar, et le yen souffrent.

Comme nous le répétons fréquemment, nous préférons avoir un simple “plan de survie…” en ayant un peu d’or, de l’immobilier, ou autres actifs “non-financiers” pour se protéger…

Notre tout dernier dossier du Dr. Philippe Herlin expose le désastre potentiel qui attend l’euro…

Nous verrons quelques détails de ce scénario dans les prochains jours…

Sincèrement,

Henri Bonner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *