Comment Devenir Milliardaire En “Protégeant Le Climat”

Nous reprenons l’avion demain pour les États-Unis…

Nous allons boucler une semaine de déplacements… du Poitou… à Paris… à la Suisse… et maintenant vers Baltimore…

Nous reprenons la route peu de temps après… nous dirigeant ensuite vers l’Angleterre et l’Irlande…

À chaque fois que nous croyons être enfin à l’arrêt… le voyage démarre à nouveau…

De même, les marchés semblent se remettre en mouvement…

Après pratiquement aucun changement en mai, la Bourse de Paris ouvre en forte hausse ce matin (le 2 juin).

Reuters:

“À Paris, l’indice du CAC 40 progresse de 0,81% à 5.361,40 points vers 08h00 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,99% et à Londres, le FTSE  prend 0,36%.

“L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,95%, le FTSEurofirst 300 s’adjuge 0,58% et le Stoxx 600 prend 0,57%.

“En Asie, la Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 1,6%, l’indice Nikkei ayant dépassé le seuil des 20.000 points pour la première fois depuis décembre 2015.”

Reuters cite les attentes pour les chiffres de l’emploi aux États-Unis, qui seront délivrés aujourd’hui, comme source de la montée.

Certains indicateurs publiés jeudi montrent une reprise de l’emploi…

Du coup, Wall Street était en hausse hier, le S&P 500 grimpant de 0,59%.

Comme toujours, Wall Street pousse tout le monde à la hausse.

Rien à faire de l’Accord de Paris…

Si vous consultez les médias ce matin, vous lirez en une que Donald Trump, le Président des États-Unis, vient de sortir de l’Accord de Paris…

Ce matin, ici dans nos bureaux, certains sont convaincus que la fin de l’Accord est un “pas dans la mauvaise direction.”

Pourquoi?

Et bien, parce que la fin de cet Accord montre que la “volonté” de combattre le changement du climat n’est plus là.

Pour rappel, nos dirigeants — des représentants de la France, des Etats-Unis, et de 193 autres pays — ont tenu une conférence en décembre 2015, à Paris, sur le climat.

Après un fanfare pour les médias, nos représentants ont signé “l’Accord de Paris” sur le climat… qu’ils ont qualifié comme “historique.”

À quoi se résumait cet accord?

Selon ThinkProgress:

“Les Etats-Unis et près de 200 autres pays se sont mis d’accord pour tous faire des efforts pour essayer de ralentir le changement climatique, en soumettant des rapports sur leurs progrès, mais sans avoir de pénalités établies par l’accord.”

Est-ce vraiment “historique?”

Nous en doutons.

Cher lecteur, est-ce que nous avons besoin de nous inquiéter sur le climat?

Peut-être… nous ne savons pas…

Par contre, nous sommes à peu près certains qu’aucun de nos dirigeants ni des bien-pensants qui “s’attaquent au problème” ne peuvent faire la moindre contribution…

Oui, nous aurons peut-être un jour de l’énergie venant du Soleil… ou du vent… ou de la fusion des atomes…

…ou peut-être pas.

Qui sait?

En tout cas, voilà ce de quoi nous sommes certains:

Aucun programme proposé par le gouvernement… aucune subvention… aucune taxe… ni aucune autre intervention ne va aider la situation…

Bien sûr, nous ne dépendons pas nous-mêmes des subventions ou aides de l’Etat…

Nous pouvons donc nous permettre de rire ce matin à la déclaration d’Elon Musk, le milliardaire qui a fondé Tesla.

Vous avez là quelqu’un dont la fortune dépend de ce que fait l’État dans ce domaine.

Pour rappel, Musk a fondé Tesla, un fabricant de voitures à électricité, et d’autres entreprises dans “le renouvelable…” bénéficiant de milliards de dollars en subventions.

Regardez ce qu’en a dit The LA Times en 2015:

“[Les trois entreprises qu’a fondé Elon Musk], Tesla Motors, SolarCity, et Space Exploration Technologies, ont ensemble bénéficié de $4,9 milliards en aides de la part de l’Etat.

“Tesla et SolarCity continuent à afficher des pertes après 10 ans d’opérations, mais [grâce aux subventions] les actions des deux entreprises ont décollé; Musk détient des parts dans ces deux entreprises évaluées à $10 milliards.”

Vous pensez bien: pour quelqu’un comme Musk, l’Etat doit continuer à essayer de “combattre le changement du climat” à tout prix… même si leurs solutions sont sans effet.

Après tout, une grande partie de l’argent que nous dépensons sur “le renouvelable” va droit dans les poches de gens comme Musk…

Pour cette raison, nous n’étions pas surpris d’apprendre ce matin que Musk s’oppose à la sortie de “l’Accord de Paris.”

Musk (écrivant sur Twitter):

“Le changement du climat est réel. Quitter l’Accord de Paris n’est pas bon pour les Etats-Unis ni pour le monde.”

Qui d’autre se range du côté de “l’effort pour réparer le climat?”

Rapidement, nous avons entendu des déclarations de la part de François Hollande… de Barack Obama… de Ségolène Royale… et même de la Maire de Paris, Anne Hidalgo… entre autres… tous se ruant à la défense de l’Accord.

Pour Macron, “Trump a commis une faute pour l’avenir de notre planète…”

Pour le journal 20 Minutes, “Le monde entier critique la décision de Donald Trump…”

Bon… Rien de bien nouveau…

Que faire…?

Comme vous l’avez vu, vous pouvez faire fortune en vous rangeant du côté de ceux qui reçoivent les subventions d’Etat…

Vous pouvez vous retrouver comme Musk, un milliardaire…

Nous parlions la semaine dernière d’un investissement du même genre…

Nous rapportions que vous pouviez toucher une dividende d’environ 10% par an… le tout payé par le contribuable… si vous investissiez dans EDF.

Par contre, ce genre d’investissement ne nous intéresse pas ici…

Lesquels, alors, nous intéressent?

Et bien, nous mettons les choses en place pour vous donner accès à certains de nos conseils en investissement issus de nos recherches.

Attendez-vous à recevoir plus d’informations dans les semaines suivantes.

Sincèrement,

Henri Bonner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *