Et bien… Peut-être la Fin S’Approche-t-elle…

Regardez ce graphe venu du groupe Thomson Financials…

Que sont ces graphes?

Vous voyez la valorisation des actifs — les actions en rouge, les obligations en orange — par rapport aux revenus qu’ils payent à leurs détenteurs…

À gauche, vous avez les États-Unis, et à droite, la zone euro.

Que remarquez-vous?

Et bien, la valorisation des obligations en zone euro a explosé!

En 2011, la BCE a commencé à racheter les obligations en zone euro… culminant à plus de 2 000 milliard d’euros d’achats depuis…

Bien sûr, lorsque vous achetez n’importe quel actif en masse, vous en faites grimper le prix…

Et avec la BCE derrière, la valeur des bons en zone euro a explosé!

Rendez-vous compte: Tout notre système dépend de ces bons… et la BCE en enfle le prix…!

Or, nous n’avons pas, pour l’instant, observé de “reprise” résultant de ces rachats…

Au contraire, la BCE a créé une montagne de dette à rembourser…

Ici en zone euro, nos gouvernements ont emprunté 4 000 milliards d’euros depuis 2008, le tout grâce à la BCE…

Bien sûr, vous voyez le problème…

Plus les actions grimpent, plus la BCE doit continuer à acheter de la dette pour les soutenir… et plus les risques d’une crise augmentent…

Que se passerait-il si l’État s’arrêtait d’injecter tant d’argent dans le système…?

Dans un “bon cas de figure,” le marché des obligations baisseraient… et les actions rendraient leurs gains…

Par contre, la valeur de ces obligations crée le “fond” sur lequel s’adosse tout notre argent… nos comptes en banque… nos transferts… nos transaction…

Votre banque s’échange de la dette avec d’autres afin de régler vos paiements…

Que se passe-t-il quand la valeur de la dette chute…?

Et bien, votre banque n’arrive peut-être plus à payer vos factures… parce que les actifs qui soutiennent notre système ne valent plus rien…

Nous avons déjà exploré ce sujet dans cette lettre… nous y reviendrons plus dans l’avenir…

Malgré tout, pas de mouvement dans le marché-action…

Aujourd’hui, le marché stagne… continuant dans le sommeil qui l’a atteint en début mai… le CAC 40 ayant perdu 1,13% depuis hier…

Nous venons de clôturer le 2ème trimestre 2017… et nous attendons d’avoir les résultats des entreprises dans les semaines qui viennent…

En même temps, le marché semble anticiper que la BCE retirera son soutien peu à peu dans les mois qui viennent… ce qui pourrait déstabiliser le marché… surtout si les résultats déçoivent les attentes.

Pour rappel, le marché suit à la hausse les valeurs de l’informatique — Google, Snapchat, Facebook, Netflix, Apple, Amazon en particulier…

Aux valuations d’aujourd’hui, ces actions risquent de glisser s’ils ne publient pas de preuves de croissance dans les prochains jours…

Restons en garde…

Que faire?

Dans le marché-actions, nous continuons à nous méfier…

Si les géants de l’informatique partent à la baisse, tout le marché partira sans doute avec lui…

Nous voyons des valuations record dans les actions… dans l’immobilier… dans les obligations…

Qu’est-ce qui nous intéresse en ce moment?

Vous n’allez peut-être pas être surpris de savoir que nous serions de l’avis d’avoir des actifs en or…

En cas de baisse dans le marché-actions, votre or pourrait facilement baisser aussi… donc ne l’achetez pas comme protection contre tout…

Par contre, si jamais le marché des obligations se met à baisser — ce qui serait peut-être les débuts d’une crise — alors votre or devrait vous apporter une protection…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *