Aucune Protection Contre un “Ouragan” dans les Marchés…

[Note: Envoyez-moi vos questions pour Philippe Herlin sur le bitcoin!

Demain, à Paris, le Dr. Herlin me rejoindra à nouveau pour parler bitcoin…

Afin de vous permettre de profiter de cet entretien, envoyez-moi vos questions…! Demain, lors de l’entretien, Philippe y répondra. Vous pourrez ainsi avoir la réponse à votre question — sur bitcoin, ethereum, la blockchain, etc. Répondez juste à ce mail avec vos questions.]

Au mois d’avril, en Virginie, la chaleur permettait déjà de se baigner… comme dans ce ruisseau de campagne…

Ici en Suisse, en fin août, le soleil continue à briller, et nous pouvons continuer à nous baigner — dans le Lac Léman à Lausanne ou dans le Rhône à Genève…

Par contre, en un clin d’oeil, le temps peut changer…

Au Texas, Dame Nature a semblé vouloir déchaîner l’apocalypse sur la tête des habitants… faisant au moins 5 morts.

Au contraire de la puissance et de l’impertinence d’une tempête, le marché-actions, semblerait-il, se meut comme une ruisseau… son cours se poursuit de jour en jour… sans effrayer, sans provoquer d’inondations ni de désastre.

Depuis 8 ans, le marché-actions continue à grimper encore et encore… sans remous, et sans frayeurs…

Or, dans l’histoire de Wall Street, les hausses se suivent toujours de baisses…

Wall Street grimpe depuis 100 mois d’affilée… En longueur, la hausse de Wall Street approche de la période de 1990 à 2000, une hausse de 113 mois…

Par contre, à la fin des années 90, les marchés ont décroché… et ont pris des années pour se relever… avant de tomber à nouveau sous l’effet de la crise de 2008.

En France, le CAC 40 n’a toujours pas retrouvé ses niveaux de 2000 (évolution du CAC 40 sur le graphe ci-dessous — l’indice a peu évolué depuis 2000)…

Selon le CAC 40, notre marché-actions avait plus de valeur en 2000 et en 2007 qu’aujourd’hui…

Depuis lors, nous n’avons fait que garder la tête hors de l’eau… mais sans connaître de progrès…

Politiciens, médias, financiers… Tous affirment voir un ciel sans nuage… et une eau sans vague…

Pour eux, un vent de progrès souffle… portant leurs navires à destination sans faille… grâce aux progrès dans l’informatique, au génie des algorithmes de trading, et à la sagesse de la BCE et de la Fed…

Pourtant, regarder par la fenêtre suffit pour démentir leur assurances: en France, l’économie n’avance pas… le marché vaut moins qu’en 2000…

Une génération d’étudiants passent le bac — avec accès à des smartphones, des tablettes, applis, et tout le savoir d’internet… mais le marché-actions avait plus de valeur à l’heure de leur naissance qu’aujourd’hui…

Pas de Progrès…

Dans les marchés, les investisseurs évaluent les actions en fonction de leur performance dans le passé, et leur potentiel pour l’avenir…

Pour cette raison, une entreprise peut générer des pertes d’année en année — Tesla, Uber, Snap Inc, pour donner des exemples –, en conservant une valorisation de milliards d’euros…

Pour les investisseurs, les pertes d’aujourd’hui céderont la place à des gains à l’avenir… Tant que les actions grimpent en prix, les investisseurs font des gains malgré tout…

Pourtant, la valorisation du CAC 40 a baissé sur 17 ans… et les taux d’intérêts — indiquant la demande de capitaux — frôlent le plancher…

Malgré la convergence des facteurs — accélération dans l’innovation, hausse du nombre de diplômés de physique et de mathématiques, avancées dans l’informatique, le digital, la photographie — nos marchés refusent de se donner au mythe de la croissance…

Pourtant, depuis 8 ans, les marché se nourrissent d’un espoir après l’autre… imprimantes 3D… nanotechnologie… biotechnologie… ordinateurs à photons… “le renouvelable…” la robotique… “l’IA…” “cloud computing…” et des algorithmes pour répondre à tout…

…mais, malgré tout, le marché voit moins de potentiel — en France en tout cas — qu’en 2000…

Oui, des innovations ont eu lieu… Les smartphones, par exemple, ont mis une puissance de calcul égalant des millions d’ordinateurs des années 1960, à portée de main…

Malgré tout, la réalité des produits — et des innovations — n’a pas atteint la hauteur des rêves des marchés en 2000… où les spéculateurs s’imaginaient voir changer les façons de travailler… d’investir… et fonctionner des entreprises.

Grâce à internet, à la démocratisation des informations et des technologies, tout le monde travaillerait plus ou moins à son compte… sans dépendre d’employeurs… et les allocations, le chômage, et les HLM s’effaceraient dans le passé…

Depuis, les réalités ont déçu les attentes… et les marchés ont cessé de croire à une révolution dans les façons de vivre…

Que faire…?

Demain, lors de mon entretien avec le Dr. Philippe Herlin, nous allons explorer le potentiel de la blockchain, et des crypto-monnaies…

Bitcoin permet de contourner un tas de systèmes de contrôle de l’argent — des comptes d’épargnes, aux boîtes d’investissement, aux assurances…

Grâce à la blockchain, le pouvoir des États de contrôler et de bloquer vos comptes, transferts, et dépenses pourraient disparaître…

Dans des pays comme le Venezuela, avec une inflation de plus de 1000% par an, bitcoin peut même sauver des vies…

Rappel: Envoyez-moi vos questions en répondant à ce mail…! Nous y répondrons demain — et nous publierons par la suite les questions et réponses.

Davantage à venir sur le sujet du bitcoin…

Sincèrement,

Henri Bonner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *